03 octobre 2008

Projections miteuses: halte au massacre!



J'ai vu hier Eagle Eye (L'Oeil du Mal). Bon film, mais les conditions de projection m'ont gâché la fête. Je ne suis pourtant pas un puriste acharné, je tolère les imperfection prévisibles dans une séance de cinéma normale. Mais de plus en plus souvent, les projections sont calamiteuses.
J'ai donc vu Eagle Eye, un film qui a coûté plus de 100 millions de dollars (et dont la photo est signée par le chef op des Pirates de Caraïbes) dans les conditions suivantes:

- la moitié droite de l'écran était floue (lentille en plastique, moins chère que le verre)
- les noirs étaient gris (fenêtre de projection mal nettoyée: les images étaient diffusées avant d'atteindre l'écran)
- le son était faiblard
- la copie était visiblement tirée à toute vitesse: couleurs mal définies, dominantes aléatoires

Ca fait quelques années que je constate une augmentation constante de ce genre de projections moisies. Etonnant dans un pays comme la Suisse, où les places de cinéma sont excessivement chères (plus de 10 euros). Mais d'après mon expérience, c'est le cas partout en Europe.
Le groupe Pathé possède la plupart des salles de Genève. Serait-ce par souci d'économies que Pathé bâcle ses projections? Pourquoi ce mépris du public et du travail de l'équipe technique du film? Sans doute parce qu'on table sur le fait que le public n'y verra rien, et que les producteurs n'en sauront rien.
C'est faux: le jeune public n'est pas dupe. Les bandes-annonces qu'il télécharge sur son ordi sont de bien meilleure qualité que la projection payante au multiplexe local!
Pas étonnant que les jeunes désertent les salles et téléchargent des films en HD.

Pour ma part, je vais de moins en moins dans les salles, et je me rattrappe au vidéo club du coin.
J'attends le jour où Pathé se plaindra de la désaffection du public. L'industrie du disque se mord les doigts d'avoir sous-estimé le pouvoir de riposte de ses clients mécontents.

6 commentaires:

  1. juste un mot...bravo pour ton blog,et bonne continuation, moi aussi je suis chef op ( à un niveau moins élévé que toi) et je trouve que tes articles sont pertinents. je suis tombé dessus depuis hier et je lis avec interêt tes sujets....


    bonne continuation

    Michaël I

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme5.10.08

    Bonjour, et merci pour ce précieux blog !

    Je me demande s'il ne serait pas nécessaire dans le cas présent de se lever et demander d'aller chercher un responsable et de gueuler un bon coup sur ces conditions de projections pourries et évidemment demander le remboursement de la place ?
    J'ai failli voir une fois, un film projeté à moitié sur l'écran et sur le rideau qui ne s'était pas ouvert totalement... j'ai gueuler... le rideau s'est ouvert... Les projectionnistes s'occupent de plusieurs salles à la fois, négligent les réglages et les contrôles qui devraient être fait pour chaque projection... L'automatisation dans ce métier n'a pas eu que du bon...

    Jean-Max.

    RépondreSupprimer
  3. Le problème c'est que j'ai envie de voir ce film, maintenant. Je sais bien que rouspéter ne va pas changer la lentille du projo, nettoyer la vitre et échanger la copie moisie contre une nouvelle en bon état.
    Merci pour ton feedback!
    Pascal

    RépondreSupprimer
  4. daniel6.10.08

    bonjour!

    effectivement pas de chance sur ce coup là... personnellement je n'ai jamais assisté à une projection comme ça dans un multiplex. Je ne pense pas que ça soit réservé à la suisse puisqu'effectivement ce sont des chaines de cinéma.
    Je comprend tout à fait que ça puisse être énervant (surtout à 10€ la place!!)
    Les seules faux pas de projections aux quelles j'ai assisté étaient dans un cinéma local où dans un premier temps le projectionniste s'est carrément trompé de film, puis on a eu droit a des problèmes de focales pendant plusieurs minutes, sans compter que la bande devait être réservée aux 'petits cinémas' car on voyait encore les micros!!
    Ceci dit, pour un petit cinéma de proximité à 25f (à l'époque), ça fait rigoler un peu les gens et on ne le prend pas mal.
    Pour un complexe type Pathé... oui, ça la fout mal...

    Moi, ça me convainc de plus en plus que le réveil du cinéma passera par le relief! Un vrai valeur ajoutée pour le commun des mortels.

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme4.11.08

    100% d'accord !!!

    Les salles de cinéma ne me font plus rêver depuis longtemps... Je préfère mon projo HD !

    Mais c'est vrai que l'ambiance d'une salle est sympa et me manque parfois... Faut pas oublier d'inviter les amis !

    RépondreSupprimer
  6. Pathé se moque de nous. A chaque fin de projection, c'est à peine si ils nous foutent dehors pour nettoyer la salle. Le générique de fin ça fait aussi parti du film.
    On retourne au temps du Père Lucas, où les salles tombaient en miettes avant qu'ils ne les THXe.

    De toute façon je déserte les Pathés, je vais à une salle de cinoch indépendante, qui a la descence de passer les films en VO.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci pour votre contribution!