09 janvier 2011

Fin des ampoules à incandescence - les chiffres qui consternent



Je suis passé chez IKEA hier. J'avais lu leur communiqué de presse d'il y a quelques jours, dans lequel ils se vantaient d'être le premier grand groupe d'aménagement d'intérieur à bannir définitivement  l'ampoule à incandescence.  
Piqûre de rappel dans leurs magasins: au rayon luminaires, il n'y a plus que des LEDs, des fluocompactes et des halogènes. Et de la propagande.
Les arguments principaux sont l'économie réalisée sur le long terme, et le geste écologique. 

Le contre-argument habituel était le fait, d'ailleurs avoué par les fabricants, que 20% des couleurs du spectre disparaissent sous un éclairage LED ou fluocompact.

IKEA a voulu en avoir le coeur net et a commandité un sondage sur 1000 foyers nord-américains.

Le chiffre qui m'a consterné est que seuls 14% des sondés se disent "très préoccupés" par la modification ou la disparition des couleurs dues au changement de lumière à leur domicile.
Pour enfoncer le clou, 51% des personnes interrogées s'en fichent éperdument.

Ce qui signifie, à vue de nez, que seul un tiers des gens sont conscients des couleurs qui les entourent. 

On pourrait donc suggérer à IKEA, pour son prochain catalogue, d'abandonner les flashes et les HMIs et d'éclairer tout son assortiment avec des LEDs et des tubes Fluos. Les rouges et certains verts deviendraient grisouille, les jaunes tourneraient au vert, certains oranges disparaîtraient, et tous les articles seraient légèrement mauves. 
Mais qui s'en soucierait?

_____ 

Les chiffres du communiqué de presse:

What do consumers think about this phase out, upcoming government legislation and more? IKEA wanted to know. Here are the results of the IKEA lighting survey, conducted by telephone in December 2010 by Harris Interactive among 1,011 US adults. (3)

Changing light bulbs in home to energy saving lights. Nearly two-thirds (59%) of Americans have changed majority of light bulbs in their homes to energy saving lights. Women (63%) are more likely to have changed their bulbs than men (55%). 

Awareness of US Legislation; The Energy Independence and Security Act of 2007 which will mandate more efficient light bulbs by 2012-2014. More than half (61%) of Americans are not aware of the legislation to phase out incandescent light bulbs. And 84% of people, ages 18-24, are not aware of the legislation. 

Concern for energy saving lights. More than two-thirds (67%) of Americans care about using energy saving lights. And more than half (56%) of Americans are ready to switch to energy saving lights.
Saving money. Nearly 8 in 10 (79%) Americans believe that using energy saving lights will save them money. 

Disposal of old bulbs. 62% of Americans are not concerned about disposal of old bulbs.
Environmental Practice. 81% of Americans say that using energy saving lights is a good environmental practice. (joli paradoxe, ndlr)

Light color and intensity concern. Only 14% of Americans are "very concerned" about light color, in regards to the change from incandescent to energy saving lights in their homes. 51% of Americans are "not at all concerned" about light color. More than half (61%) of Americans are not concerned about light intensity, in regards to the change from incandescent to energy saving lights in their homes.

73% of Americans are not concerned about being able to dim the lights with energy saving lights. In regard to the change from incandescent to energy saving lights, more than half (56%) of Americans are not concerned about the bulb not being able to fit in their regular light fixtures. (là, c'est carrément insolite)

_____

Pour en terminer avec ce sujet, voici une nouvelle ampoule que Philips sort à grands coups de cymbales. C'est vrai qu'elle est jolie.
Et Philips avance une "nouveauté" technique, à savoir que les LEDs qu'elle comporte tapent sur une couche de phosphore, qui émet à son tour une lumière chaude (env. 2700 Kelvin). Une technologie qui est déjà à l'oeuvre dans certains éclairages en vidéo.
Serait-ce enfin le Saint Graal?
Hélas non: quand on va chercher les infos dans les données techniques imprimées en tout petit, on trouve que le rendu des couleurs reste toujours à 80%.


12 commentaires:

  1. Merci! Enfin un bon clash. Je suis bien d'accord avec vous....
    De plus j'adore votre blog!!!
    Ps: J'ai 14 ans

    RépondreSupprimer
  2. Et quand on connait la dangerosité à long terme des LEDs et des fluocompacts...

    RépondreSupprimer
  3. Samuel Guillemot9.1.11

    je comprends bien ces préoccupations d'ordre "artistique" mais il faut bien reconnaitre que remplacer toutes les ampoules incandescentes pas des fluocompactes ou leds aura un réel impact sur notre consommation d'énergie et donc sur notre impact carbone. chez moi je n'ai quasi plus d'ampoules à incandescence, mais finalement les couleurs de mon intérieur ne sont dénaturées que le soir, quand il n'y a plus de lumière du jour...dans certains cas ces nouvelles technologies nous offrent de nouvelles possibilités (par exemple l'éclairage urbain à considérablement évolué)
    de plus le rendu des couleurs pour nous opérateurs passe certes par les sources que nous utilisons, par les capteurs assez différents selon les caméras ou DSLR, mais surtout par les écrans sur lesquels tout cela est diffusé...
    bref, difficile d'avoir une position veritablement tranchée sur le sujet.

    RépondreSupprimer
  4. Samuel, sans trop sortir du sujet, tu sais comme moi que l'énergie grise nécessaire pour produire et recycler une lampe à LEDs ou au Fluo est bien plus importante que pour une ampoule traditionnelle.
    Je soupçonne plutôt un lavage de cerveau de la population. Perso, je pense que l'empreinte carbone est un concept à la mode, qui ne tiendra pas vraiment sur le long terme. J'ai fait des études scientifiques qui me rendent capables de soupeser les arguments que j'entends ici et là. Et franchement, j'ai de sérieux doutes sur les couleuvres qu'on cherche à nous faire avaler.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas pour la consommation pour produire des lampes à LED. Ce que je sais c'est que chez moi j'ai remplacé les 10 ampoules 230V GU10 dichro (50W) par 10 ampoules à LED Philips GU10 à 7W, 2300W de conso avant et 70W après c'est franchement pas rien (sans parler de la durée de vie gigantesque... enfin en théorie ;) ). Ceci dans ma pièce principale à vivre (cuisine/salle à manger/salon).

    Alors autant pour les LED que je mets à part, et dont je pense que ce sera la solution la plus intéressante dans le futur, les ampoules fluo compactes me font l'effet d'une escroquerie car je me demande bien comment ils peuvent justifier leur démarche écologique quand on pense à leur recyclage et les produits dangereux qu'elles contiennent.

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme10.1.11

    Oups une erreur c'est glissée dans le commentaire précédent, sauras-tu l'a trouver ?

    C'est pas 2300W mais 500W. Donc 430W d'économie pour une pièce éclairée ... au moins 3H.

    RépondreSupprimer
  7. Article, très intéressant. Que pensez-vous d'un article sur les éclairage de type LED pour le cinéma ? Vu la démocratisation actuel, et prix ultra abordables du moment.

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme13.1.11

    Ce qu'il faut aussi savoir c'est que l'électronique présent dans ces lampes à économie d'énergie est très complexe et nécessite des métaux rares. De plus cet même électronique rejette dans le réseaux EDF un grand nombre d'harmoniques, ce qui provoque un échauffement beaucoup plus important des infrastructures et donc un viellissement de l'installation deux fois plus rapide.

    RépondreSupprimer
  9. @JP Les diodes utilisées dans les "projecteurs à LEDs" de cinéma sont triées sévèrement comme étant celles qui s'écartent le moins possible des normes. Mais elles restent des LEDs, avec un CRI de 80%. On s'en sert dans les intérieurs voiture ou dans les boîtes de nuit, mais pas vraiment pour les gros plans qui comptent. Même ARRI avait sorti une étude qui avouait que ses LEDs étaient à peine plus satisfaisantes que celles de la concurrence - c'est-à-dire pas assez performantes pour rivaliser avec un éclairage "standard".

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme13.1.11

    Les diodes c'est tout nouveau, l'incandescence, combien? une centaine d'année et une lumière qui donne la jaunisse.
    J'aime les diodes, c'est l'avenir.

    RépondreSupprimer
  11. Bon, je vais m'éclairer à la bougie... jusqu'à ce que j'apprenne que ça libère du cancer.
    Ca me fait penser : Barry Lyndon a dû être un beau défit pour l'équipe d'éclairagiste !

    RépondreSupprimer
  12. henri2563.9.11

    Les fluo-compactes produiront toujours une lumière blafarde (ou plutôt, verdâtre). C’est inhérent à la technologie. Jamais ils ne pourront produire une lumière chaude comme celle des ampoules à filament. Tout le baratin des industriels sur le sujet est bidon. Le truc qui donne la couleur, c’est le revêtement qui tapisse l’ampoule. Donc, il suffit de lui donner la bonne couleur et ça devrait être bon. Le problème, c’est qu’une partie du spectre lumineux n’est pas produite. Donc, quelque soit la teinte du revêtement, le problème sera toujours là et la lumière sera toujours verdâtre. De toute façon si c’était possible, il y a très longtemps qu’on le saurait.

    Il y a bien théoriquement une fluo-compacte qui a une couleur identique à celle des ampoules à incandescence : celle avec la teinte 927. Eh ben, comme par hasard, je vous le donne en mille : elle n’est pas produite. Eh oui, tout simplement parce qu’ils ne peuvent pas la produire. Parce qu’en réalité, la teinte 927 obtenue par ampoule fluocompacte n’existe pas.

    Donc, la couleur de l'éclairage avec les fluo-compactes est et sera toujours absolument dégueulasse. Il n'y a eu aucun progrès de fait de ce coté là depuis les néons et il n'y en aura jamais.

    Et ça sera pareil aussi pour les LED. Tout simplement parce que l'éclairage repose là aussi sur l'excitation d'un revêtement du même genre que ceux des ampoules fluo-compactes.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci pour votre contribution!