31 décembre 2009

Pandora, la planète phosphorescente


Le monde d’Avatar - du moins celui des Na’vi - est un décor où la lumière joue un rôle prépondérant. Cameron et son chef opérateur Mauro Fiore tenaient à une certaine vraisemblance de la lumière, étant donné que la planète est entourée de satellites proches et recouverte d’une forêt dont émanent des lueurs inhabituelles pour nous, Terriens.

De jour, la jungle de Pandora ressemble aux forêts primitives équatoriennes dont nous avons l’habitude. Des trous dans les frondaisons laissent passer des rayons de lumière (d’ailleurs presque systématiquement filmés en contre-jour).

De nuit, les plantes phosphorescentes justifient des ambiances tout à fait inhabituelles, participant à l’exotisme ressenti par le spectateur.
Et ce d’autant plus que les plantes changent d’intensité lumineuse dès qu’on les touche. C'est une jungle parfaite pour les explorateurs et les chefs op : plus besoin de lampe de poche pour éclairer les décors et les visages.



Cette jungle nocturne me rappelle un jeu magnifique qui m'avait scotché autrefois: "Exile", la suite de "Myst" et de "Riven". James Cameron, consciemment ou non, y a puisé plus d'une idée.




La palette de couleurs d'Avatar, du moins pour ce qui est des extérieurs nuits, conjugue des roses et des verts, des bleu ciel et des turquoises très harmonieux.
James Cameron assume pleinement, tout comme il l'avait fait dans Abyss, un monde où les couleurs éclatantes flirtent avec les limites du bon goût. S'il n'a pas pris de risques au niveau du scénario, il a été très loin dans son souci de cohérence et d'harmonie esthétique, quitte à choquer une partie de son public, habitué ces derniers temps à des films (trop) copieusement désaturés.

Les quelques levers et couchers du soleil du film n’ont rien à envier à la grande époque du Technicolor. Seules deux ou trois moments vers la fin du film se rapprochent du noir et blanc, quand tout semble perdu.
Une très jolie séquence, où le héros chemine sous une pluie de cendres, calme un moment le jeu, juste avant qu'il enfourche une monture spectaculaire dont les rouges vifs et les oranges sanguines laissent deviner la férocité du volatile.







Pour les curieux parmi vous qui voulez voir à quoi ressemblait un "walktrough" dans la forêt de Edanna (EXILE, 2001) allez à 5min20 dans cette vidéo:

4 commentaires:

  1. Anonyme8.1.10

    Bonjour,
    j'ai une petite question j'ai vue Avatar en relief et pour ma part j'ai trouvé ça simpas mes sens plus(la 3D pas le film).
    Du coup je me suis dit que sa aurai etait plus simpa de la voir en 2D.
    Expliquation, je ne sais pas si c'est du fais de la projection mes j'ai trouvé l'image beacoup trop vert (lunette oblige) et je ne sais pas combien de diaph ont perd mes l'image est plus (trop) sombre.
    Je me demande si les techniques de projection sont a perfectioné ou si c'est moi qui doit aller chez un ophtalmo?

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que les lunettes assombrissent beaucoup (2 diaphs?). En principe ce sont des polarisants, donc ils ne colorent pas l'image.
    Si le projecteur de la salle était trop faible, il est probable que tes bâtonnets (ceux de tes yeux) aient pris le relais de tes cônes, et que les bleus-verts de Pandora aient été saturés par ta vision nocturne, qui intensifie les bleus et les verts, justement.

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme8.1.10

    Merci de ta réponse !

    RépondreSupprimer
  4. sneakers shoes
    Nike Tn
    he was interrupted,
    discount nike shoes
    nike shox r4
    tn dollar
    He replied, "Yes......you are right! I haven't been looking for anyone for the past years."
    With that, the man darted across the floor and out the door,
    cheap nike shoes
    All along he has found his girl.
    nike tennis shoes That was why he did not bother to look further when he realized she was not coming back. It was not any specific girl he was seeking!
    cheap nike shoxIt was perfection that he wanted, and yes.....perfection!!
    Relationship is something both parties should work on. Realizing that he had let away someone so important in his life, he decided to call her immediately. His whole mind was flooded with fear.
    free shipping shoes He was afraid that she might have found someone new or no longer had the same feelings anymore..... For once,
    Paypal Credit card Accepthe felt the fear of losing someone.
    nike shoes
    nike discount shoes
    ,cheap puma shoes
    nike shox shoes
    chaussures nikeHow he damned the Gods...!!
    nike free shoes How he hated himself....for taking so long to realize his mistake!! That was in 1996.
    buy shoes onlineYou may painfully regret, only to realise that it is too late.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci pour votre contribution!