09 mai 2009

JJ Abrams: vive l'analogique!

Dans une interview à fxguide.tv, le réalisateur du nouveau Star Trek parle de son amour pour l'analogique: sa préférence pour les effets non digitaux, l'importance vitale de donner aux comédiens un vrai décor plutôt que de les faire tourner devant des fonds verts, etc.

Dans l'interview que je vous propose ici, il évoque deux aspects visuels de son film:

1. les séquences de chute libre, après de nombreux essais technologiques infructueux, ont été filmées en plaçant simplement les acteurs debout sur des miroirs qui reflétaient le ciel;

2. les "flares", fabriqués pendant le tournage de façon artisanale, le chef op braquant une lampe de poche vers l'objectif, limite bord cadre.

Interview complète à télécharger en cliquant sur le lien suivant (Abrams parle dans la seconde partie):

4 commentaires:

  1. J'ai aussi vu cette interview le week-end dernier, avant d'aller voir Star Strek en salle. Effectivement il aime bien l'analogique, et c'est plutôt bien, mais par contre il a un peu abusé sur les flares je trouve, il y en a dans quasiment tous les plans et du coup ça m'a un peu lassé à la longue, pas toi ? (Pourtant, j'adore les flares liés à l'anamorphique, mais comme tout, quand c'est trop...)
    Sinon j'ai trouvé que les compositing n'étaient vraiment pas homogène, et que l'un des derniers plan (pourtant long), entre les 2 Spok carrément pas terrible.
    Sinon visuellement, c'est sur c'est pas mal, niveau couleur il y a vraiment des choses super intéressantes, mais bon j'suis passé un peu à coté j'ai l'impression.

    A+ Tof

    RépondreSupprimer
  2. Les flares m'ont semblé adéquats, et je ne me suis pas aperçu des erreurs de compo. C'est dire si le film m'a captivé. Je suis d'habitude plus analytique...

    RépondreSupprimer
  3. citiz13.5.09

    analogique versus numérique

    http://www.variety.com/article/VR1117983864.html?categoryid=1009&cs=1

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu le même article dans le numéro spécial des 20 ans d'Empire, le magazine de cinéma anglais. Et quand j'ai tourné la page, je suis tombé sur une interview de Coppola qui parle de Tetro, son nouveau film. Il commence en déclarant "Ils peuvent se garder leur mo-cap, leur 3-D et leurs écrans verts. Pour moi, les films les plus intéressants et les plus personnels sont forcément des petits budgets." Tetro est tourné en Noir et Blanc, et en sélection officielle à Cannes, à la Quinzaine des Réalisateurs. La bande-annonce est visible sur Apple Trailers.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci pour votre contribution!