26 août 2008

RAW ou pas?

"Knowing" d'Alex Projas avec Nicolas Cage. Entièrement tourné en RAW avec la RED One.


Une question intéressante posée dans les commentaires il y a quelques jours: 
"Pourrais-tu donner 3 avantages et 3 inconvéniens de tourner en RAW. Qu'est ce que ca change concrètement sur le tournage d'utiliser ce format ?"

Bon allez je me lance:

"Avantages" et "inconvénients" se mesurent par rapport à quelque chose. Les réflexions qui suivent se basent sur d'autres médias digitaux (HDV, HD-CAM, XDCAM-HD, etc.).

Avantages

Exposition 
Le format RAW permet d'enregistrer beaucoup plus d'informations, à condition d'exposer correctement, c'est-à-dire "vers la droite": il faut flirter avec la surexposition, sans pour autant "cramer" les hautes lumières; En situations de forts contrastes - cieux éclatants, fenêtres trop lumineuses - on peut donc travailler plus vite (moins besoin de niveler les lumières autour d'une moyenne prudente).

Post-production
Les réglages fins de colorimétrie deviennent un jeu d'enfant. On peut aller beaucoup plus loin dans les corrections avant qu'elles ne deviennent visibles.
Notons également que diverses méthodes de debayering peuvent être utilisées, pas seulement les codecs natifs du constructeur de la caméra.

Stylisation
Il est plus aisé de travailler un certain style d'images lorsqu'on a les coudées franches. Les RAW donnent des ailes aux créatifs, qui peuvent par exemple explorer des looks qui ressemblent aux images en HDRI.

Inconvénients

Définition
En théorie, le capteur unique est moins défini que les 3CCD. Les 3 capteurs de la Viper lui donnent une définition théorique de 27 mégapixels par image. A côté, les 11.4 mégapixels de la RED semblent moins performants. Disons simplement que le système d'acquisition des infos est fondamentalement différent. Le format RAW provient des appareils photo numériques, tandis que le 3CCD a été développé pour l'image animée. 
La différence de définition entre la RED et ses concurrentes provoque des débats enflammés sur le web. Panavision a cru bon enregistrer des séminaires ultra-techniques pour prouver sa suprématie. Certains chefs op y ont vu un écran de fumée.

Exposition
Sur le tournage, les RAW s'exposent en contrôlant les parades RGB et autres histogrammes. Il faut disposer d'un moniteur affichant ces infos.

Post-prod
C'est un nouveau format qu'il faut apprivoiser. Les habitués de la vidéo sont encore décontenancés par les réglages à effectuer en post. Ceux qui viennent du film y trouvent des analogies rassurantes. On parle souvent du RAW comme d'un négatif digital.
Autre point important: les fichiers sont lourds, ce qui rajoute du temps de calcul en fin de post-prod.


Pour résumer, disons que l'inconvénient majeur du RAW est d'être un nouveau format: il exige une période d'apprentissage. A l'heure où plus personne n'accepte de lire un mode d'emploi, c'est un défaut majeur. Mais ceux qui font l'effort de tester le RAW en sortent ravis - ce format est si malléable qu'il convient à ceux qui veulent créer de nouvelles images sans prendre de risques excessifs au tournage.

Mais je n'ai pas la science infuse: voyez-vous autre chose à ajouter sur la question?

5 commentaires:

  1. Anonyme1.9.08

    Merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre à cette question de façon précise et complète. Ce blog est vraiment une mine d'or, un grand merci pour tout ce temps passé à partager ton savoir et tes expériences...

    RépondreSupprimer
  2. Daniel2.9.08

    Sans parler des Red, sur la Sony hvr Z7, il y a un mode d'enregistrement DV-RAW, est ce que c'est le même principe?
    Ça me parait bizarre vu que le format RAW est non compressé et que le DV est un codec à compression.
    Cependant, est ce que ça peut aider pour corriger un peu plus les plans cramés?

    RépondreSupprimer
  3. Le DV-RAW est un fichier informatique (du DV enregistré directement sur disque dur plutôt que de passer sur bande magnétique).

    Pascal

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme5.9.08

    Appellation pompeuse donc... merci

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve que le RAW est une invention magnifique. Je l'utilise tous les jours et je ne pense plus pouvoir m'en passer. Pour les coloristes cela ne doit pas être trop difficile de s'y adapter. Très bon pour la création. Bien à toi. Lki

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:

1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier commentaire

Merci pour votre contribution!