07 novembre 2018

Dans l'ombre d'Orson Welles

Quelques screenshots tirés des 20 minutes du "film dans le film" de "The Other Side of the Wind" - copyright Vashi Visuals 2018

A de rares exceptions près, les chefs op des monstres du cinéma restent inconnus du grand public. Pouvez-vous citer ceux de Kubrick, Hitchcock ou Welles? Ces cinéastes s'entouraient d'excellents techniciens dont l'ego étaient inversément proportionnels aux leurs.

L'un des moins connus est sans doute Gary Graver, qui a signé la majorité des plans du dernier film d'Orson Welles, "The Other Side of the Wind". Un film que personne n'avait jamais vu et qui sort enfin, après 40 ans d'acharnement - le dernier en date étant un financement participatif sur Indiegogo.

Tourné en Super-8, 16mm et Super35, en plusieurs fois entre 1970 et 76, il équivaut dans la filmo de Welles au "Huit et demi" dans celle de Fellini: un cinéaste en plein doute tente de réaliser un film sur l'impossibilité de réaliser un film. C'est le mythique John Huston qui joue le rôle du réalisateur.

Vashi Visuals vient de mettre en ligne un montage des 20 minutes tournées en Super35. Le travail cadrage / lumière / montage est assez expérimental, mais efficace et "frais". Au point qu'il fait davantage penser au travail d'un jeune réalisateur qu'à celui d'un vétéran du cinéma.

Si vous avez peu de temps, sautez à 9:27 dans la vidéo ci-dessous:




Bande-annonce du film Netflix:




Orson Welles évoque la prod mouvementée de ce qui sera son dernier film:


Brève interview de Gary Graver, qui a également chefopé des centaines d'autres films en seconde équipe, comme "Indiana Jones and the Last Crusade" ou d'obscurs films de zombies.

infos IMDB sur le film: c'est ici
Le film sort ces jours sur Netflix.