28 février 2009

Tournage nocturne

© Christophe Persoz

Lors de ma récente visite au Micro Salon, l'électro et ami Gaël Carrière (avec qui j'avais entre autres travaillé sur "Vincent, Le Magnifique") m'a proposé d'aller voir un tournage nocturne à Montmartre.
C'était un long-métrage avec François-Xavier Demaison (le Coluche de De Caunes), et la réalisatrice était une femme. Donc ça ne pouvait ni être "Le Petit Nicolas" de Laurent Tirard, ni "Miss Oliver a filé à l'anglaise" de Claude Zidi. Deux films listés comme étant en prod pour Demaison. Mystère, donc, sur le titre.

Le reste était plus éloquent: la lumière lunaire provenait d'un gros HMI parqué sur un toit, HMI muni d'une gélatine vert/jaune dont je ne me souviens pas du nom. Elle est souvent utiisée pour les extérieurs nuit réalistes.
Plus proche de la caméra, au premier étage de la maison, deux projecteurs gellés en orange et diffusés boostaient la lumière "sodium" des réverbères. Et au-dessus de l'aire de jeu, une Luciole Nano, elle aussi gellée en orange.
Gauche cadre, presque entièrement caché par une blonde en doudoune noire, vous pouvez distinguer un Kino 120 4 tubes vertical. Ce Kino (qui jouait visiblement le rôle de "fill"), était modifié entre chaque prise (avec ou sans nid d'abeilles, avec ou sans Depron) sans que le chef op ne paraisse jamais satisfait de son effet.