29 novembre 2018

Les meilleurs filtres de diffusion - la série Tiffen


Très à la mode dans les années glamour (1940/50), utilisés jusqu'à l'overdose dans les années 60, puis méprisés par le cinéma-vérité, les filtres de diffusion sont discrètement revenus devant les objectifs depuis que les optiques et les capteurs ultra-définis ont attiré l'attention sur les ridules, pores, et autres mini vaisseaux sanguins sur les visages et dans les yeux des comédien.ne.s.

Dans son Guide image de la prise de vues cinéma, François Reumont avait pris la peine de photographier les effets des filtres les plus couramment utilisés, à des fins comparatives.
Ce livre longtemps épuisé est à nouveau disponible, et je vous le recommande vivement. D'autant plus qu'il a été augmenté d'une section sur les caméras numériques.

Il y a quelques années la marque Tiffen a sorti un comparatif tourné en 4K dans des conditions optimales, pour afficher sa palette de filtres de façon objective. C'est d'autant plus pertinent que ces tests ont été filmées sur la Sony F55, une caméra qui restitue des images très réalistes avec un petit look électronique. Une occasion rêvée de montrer comment un filtre bien choisi peut réintroduire un peu d'âme dans une image trop clinique.

Voici donc ce test exhaustif, et si vous le regardez sur Vimeo il y est chapitré pour vous permettre de choisir les sections qui vous intéressent. Mais je vous recommande de le voir une première fois de A à Z, pour comprendre la logique de la gamme. La diffusion peut agir pour flouter les détails, diminuer la résolution, le contraste, colorer les basses lumières et même simuler un léger brouillard. Le tout de façon plus ou moins subtile.




Mes filtres préférés chez Tiffen: Satin, Black Satin, Pearlescent, Black Soft/FX.
Et les votres?

Je posterai prochainement sur les Diffs de Schneider Optics.
Et ce mois-ci American Cinematographer publie un comparatif des diffs pour projecteurs. J'y reviendrai dans quelques jours.

Copyright (c) - The Tiffen Company LLC